Diagnostic partagé table 2

Un territoire sans spécificité économique et sous-exploité

Diag_T2Légende_diag_T2

L’ensemble du territoire Saint-Flour/Brioude est composé d’une population vieillissante. Face à un exode des jeunes, la migration d’une nouvelle population âgée ne cesse de croitre.

Plusieurs secteurs innovants sont visibles sur le territoire, notamment  dans l’artisanat à Brassac-les-Mines, Langeac, Saugues, Saint-Flour, et un centre de télétravail à Murat. Mais également, dans le secteur agro-alimentaire  avec une diversité de  cultures sur le territoire Saint-Flour/Murat/ Brassac-les-Mines. À Brioude, bien que la culture du chanvre participe à l’activité agricole, l’activité industrielle reste le secteur le plus développé du territoire. De plus, un projet de couverture numérique de très haut débit  est en cours sur toute la région Auvergne.

Des efforts de valorisation du patrimoine naturel sont visibles par le développement de l’activité touristique, via les sports de pleine nature et l’éco-tourisme. Ces derniers profitant ainsi, à la valorisation des produits de la ferme.
Le territoire reste majoritairement enclavé malgré la desserte par l’A75, et un manque de connexion persiste entre Saint-Flour et Brioude. La périurbanisation de l’agglomération clermontoise grandit notamment par l’accessibilité du foncier  à Issoire, entrainant ainsi une différence démographique, avec une population augmentant à Brioude et diminuant à Saint-Flour.

Vidéo de restitution du diagnostic de la table 2