Diagnostic partagé table 3

Des îlots d’attractivité dans un (joli) désert

Diag_T3 Légende_diag_T3

Des pôles de développement se distinguent de régions plus enclavées, où la démographie et les activités ne cessent de décroître. L’A75, qui sépare le territoire en 2, occasionne une croissance démographique sur quelques pôles (notamment Saint-Flour, Issoire), alors que des territoires plus éloignés de cet axe structurant voit leur nombre d’habitants diminué (une partie du Cantal, Chaudes-Aigues, Saugues…).

Les atouts naturels de ce territoire sont indéniables. Deux Parcs Naturels Régionaux et deux projets de Parcs permettent d’asseoir la légitimité d’un territoire doté d’un cadre de vie agréable, en proximité avec la nature. Les ressources naturelles peuvent être des leviers de développement, comme l’exploitation de la filière bois (présence de plusieurs scieries sur le territoire), ou le développement d’activités touristiques (sports d’hiver, éco-tourisme).

Même si le projet de couverture de toute la région Auvergne par le très haut débit d’ici 2017 est un espoir pour le développement du territoire (Saint-Flour est une ville pilote), il reste aujourd’hui majoritairement enclavé, une fois sorti des territoires desservis par l’A75. Pour preuve les logements vacants qui représentent 13% des logements sur le territoire et les prévisions démographiques d’une baisse de 30% de la population d’ici 2030.

Vidéo de restitution du diagnostic de la table 3