Liens Brioude/Saint-Flour

Liens Brioude-St Flour carte1

Bien que le diagnostic de territoire que nous avons réalisé se situe initialement autour de Brioude et Saint-Flour, nous avons pu constater lors de nos entretiens qu’il n’existe pas de cohérence véritable de ce territoire. Au contraire, la moitié des acteurs interrogés n’a pas cité la partie du territoire étudié qui ne la concernait pas directement, et les espaces entourant Brioude et Saint-Flour sont clairement séparés lorsqu’ils sont évoqués.

Cette distinction s’opère tout d’abord à travers les limites départementales (Cantal/Haute-Loire), parfois évoquées comme de véritables « frontières » entre deux territoires. Ces limites administratives ont été citées principalement par des acteurs du domaine de l’éducation. De plus, Saint-Flour et Brioude sont séparées par les acteurs interrogés, qui s’appuient généralement sur l’échelle du pays (Pays de Saint-Flour Haute Auvergne d’une part, Pays de Lafayette d’autre part) pour désigner les deux espaces considérés.

La présence du massif de la Margeride, qui fait office de « barrière naturelle », limite la communication entre les deux territoires. L’accessibilité, réduite à un axe Nord/Sud (A75), est à l’origine de conflits entre les deux territoires puisque plusieurs acteurs ont cité la situation favorable de Saint-Flour.

Historiquement, peu de choses lient les deux villes principales que sont Brioude et Saint-Flour. Elles ont en effet un passé bien différent : Brioude est bassin industriel relié à l’ancien  bassin houiller de Brassac-les-Mines, et l’histoire de Saint-Flour est très marquée par l’agriculture. Une ligne ferroviaire a existé entre Brioude et Saint-Flour de 1910 à 1953.

Des similitudes entre les deux territoires se retrouvent en termes d’activité, bien que le pays de Lafayette (Brioude) soit principalement orienté vers l’industrie (sous-traitance automobile, construction mécanique, industries agricoles et alimentaires). Dans le pays de Lafayette comme dans celui de Saint-Flour Haute Auvergne, les services à la population occupent une part importante de l’activité.  L’agriculture est présente sur les deux territoires, avec une orientation forestière du côté de Brioude.

La seule initiative que nous avons pu identifier en faveur d’un rapprochement des deux territoires est la création d’un réseau de villes Brioude-Issoire-Saint-Flour, en 2006 (sous forme d’association loi 1901). L’idée de ce réseau était d’échanger entre les trois villes sur des thématiques diverses telles que le logement, l’éducation, l’entrepreneuriat… et favoriser la communication et la mise en place d’une gouvernance partagée entre ces trois pôles urbains pour le développement du territoire.

Des barrières d’ordre divers entre Saint-Flour et Brioude

Liens Brioude-St Flour carte2 Liens Brioude-St Flour carte2 légende